Apprendre l’anglais gratuitement, c’est encore possible ! (Article invité)

Cet article est un article invité écrit par Dany du blog iSpeakSpokeSpoken. Sur son blog Dany partage plusieurs conseils, ressources et cours pour apprendre l’anglais gratuitement en ligne. Il a appris l’anglais tout seul à la maison et maintenant il s’améliore encore et encore.

L’apprentissage de l’anglais devient une chose indispensable. Langue universelle, elle est un sésame pour certains emplois, pour profiter pleinement d’un voyage ou encore pour connaître la culture anglaise et américaine.
S’il existe des offres de cours d’anglais efficaces mais payantes, il est aussi possible d’assimiler cette langue sans débourser un centime. Grâce à internet, aux smartphones et toute cette technologie l’apprentissage de l’anglais peut vraiment se faire gratuitement et aussi facilement.

Une offre gratuite de cours d’anglais en ligne

De nombreux sites proposent des cours d’anglais gratuits. Certains, comme Anglaisfacile.com mettent à disposition le matériel nécessaire à l’apprentissage.Des quizzs, des jeux mais aussi des exercices et des leçons sont directement accessibles.

D’autres marques, comme Babbel ou Busuu, ont structuré une offre de cours mixtes. L’inscription est le plus souvent gratuite. L’accès aux premiers enseignements est également libre. Puis il faut parfois payer pour avoir accès à des options ou des cours supplémentaires. Le passage par ces sites gratuits permet déjà d’avoir une bonne base avant d’aller plus loin.

Pour parler l’anglais gratuitement, intéressez-vous aux différents médias !

Avec Internet, il est possible d’accéder gratuitement à de nombreuses ressources en anglais. Par exemple, tous les journaux anglophones du Royaume-Uni ou des Etats-Unis possèdent leur site internet (The Times, The Guardian, …). Idéal pour lire quotidiennement des informations en anglais et pour s’initier à l’actualité et à la société locale.
Même chose pour les chaines de télévision : la fameuse BBC propose de regarder, d’écouter et de lire ses informations sur son site. Enfin, il est possible de capter des radios anglophones, si besoin via internet.

Ce qui est bien en lisant ces journaux et ces autres médias, c’est qu’on peut assimiler beaucoup de vocabulaire, et on peut aussi savoir ce qui se passe dans d’autres pays.

L’immersion quotidienne pour apprendre l’anglais gratuitement

Des petits gestes simples qui ne coûtent rien permettent de vivre au quotidien en anglais. Des ressources innombrables sont mises à disposition sur internet via les smartphones par exemple. Vous pouvez changer la langue de votre téléphone, installer un traducteur,… de nombreuses possibilités existent avec les appareils mobiles.

Il n’y a pas que les smartphones, vous pouvez régler votre télé en anglais et mettre tous les paramètres en anglais aussi. Comme ça quand un film passera sur TF1 ou M6 par exemple, il passera en version originale normalement.
Je suis sûr que sur votre télévision il y a deux ou trois chaines anglaises, n’hésitez pas à les regarder le plus souvent possible, ça aidera à améliorer votre oreille.

Les loisirs pour progresser en anglais gratuitement.

Vous adorez la lecture, regarder des films/séries, jouer sur une console, …? Toutes ces activités peuvent être aussi faites en anglais. Vous payez déjà pour acheter un film ou une série, alors profitez-en pour apprendre l’anglais !
Pour les livres c’est la même chose, au lieu d’en acheter un en français, achetez-le en anglais.

Quand vous jouez à un jeux vidéos, il y a très souvent des dialogues entre les différents personnages, vous trouverez normalement les sous-titres aussi. C’est une grande opportunité pour apprendre l’anglais ! Vous n’avez qu’à mettre le jeu dans la version en anglais et c’est parti !

Avoir des conversations en anglais : gratuité assurée

Le meilleur moyen d’apprendre l’anglais est encore de le pratiquer. N’hésitez donc pas à avoir des conversations avec vos amis en anglais. Et c’est gratuit ! Si l’interlocuteur choisi est anglophone, la discussion se fera encore plus naturellement.
Dans le cas contraire, rien n’empêche de décider d’un sujet et d’échanger dessus en anglais. L’échange pourra paraître un peu artificiel mais il aura le mérite de faire pratiquer la langue. Par contre, il est important de jouer le jeu et de ne pas se raccrocher au français à la première difficulté.

Note de Stéphane : Dany a également écrit un très bon article sur le TOEIC, vous pouvez le découvrir ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *